PROJET ORACLE (2016)

Par davidlebozec@gmail.com -  7 Novembre 2016, 22:51  -  #storyboard, #animation, #archéologie

Le Projet Oracle est une aventure archéologique et humaine unique en son genre, à laquelle j'ai la chance de contribuer en tant que dessinateur. L'association d'archéologie sous-marine Anao, basée à Nice, a fait appel aux service d'Iris, une société spécialiste de l'intuition. Le travail de recherche intuitif, basé sur des perceptions sensitives, a apporté de précieuses informations aux archéologues. En particulier l'histoire d'un petit cruchon ligure à travers les siècles, trouvé sous l'eau en 2001. Ce court film relate son parcours à travers les siècles. Il est actuellement diffusé au Musée de la Préhistoire Régionale de Menton.

1 - Dans l’atelier du potier, un groupe s’affaire à la création de l’objet. Un personnage en particulier est perçu, grand de taille, sans doute le commanditaire du cruchon ou celui qui veille à sa bonne réalisation.
1 - Dans l’atelier du potier, un groupe s’affaire à la création de l’objet. Un personnage en particulier est perçu, grand de taille, sans doute le commanditaire du cruchon ou celui qui veille à sa bonne réalisation.

1 - Dans l’atelier du potier, un groupe s’affaire à la création de l’objet. Un personnage en particulier est perçu, grand de taille, sans doute le commanditaire du cruchon ou celui qui veille à sa bonne réalisation.

2 - Un usage rituel, sacré, est ressenti. Un personnage incarnant un pouvoir spirituel, évoquant un moine, exhibe l’objet devant une assemblée concentrée, recueillie dans une atmosphère solennelle.
2 - Un usage rituel, sacré, est ressenti. Un personnage incarnant un pouvoir spirituel, évoquant un moine, exhibe l’objet devant une assemblée concentrée, recueillie dans une atmosphère solennelle.

2 - Un usage rituel, sacré, est ressenti. Un personnage incarnant un pouvoir spirituel, évoquant un moine, exhibe l’objet devant une assemblée concentrée, recueillie dans une atmosphère solennelle.

3 - L’objet pourrait avoir été utilisé par un apothicaire. Il semble avoir accueilli des onguents, des mélanges contenant des éléments végétaux et minéraux et il est associé à des impressions de réactions chimiques.
3 - L’objet pourrait avoir été utilisé par un apothicaire. Il semble avoir accueilli des onguents, des mélanges contenant des éléments végétaux et minéraux et il est associé à des impressions de réactions chimiques.

3 - L’objet pourrait avoir été utilisé par un apothicaire. Il semble avoir accueilli des onguents, des mélanges contenant des éléments végétaux et minéraux et il est associé à des impressions de réactions chimiques.

4 - L’objet est perçu se déplaçant au cours de voyage en bateau. Il a transité par plusieurs ports, transporté par des commerçants qui essayaient de le commercialiser lui, ou le savoir qui lui est attaché.
4 - L’objet est perçu se déplaçant au cours de voyage en bateau. Il a transité par plusieurs ports, transporté par des commerçants qui essayaient de le commercialiser lui, ou le savoir qui lui est attaché.

4 - L’objet est perçu se déplaçant au cours de voyage en bateau. Il a transité par plusieurs ports, transporté par des commerçants qui essayaient de le commercialiser lui, ou le savoir qui lui est attaché.

5 - Un naufrage dans un contexte de guerre serait à l’origine de la perte du cruchon. D’autres objets ont pu couler avec lui, en particulier une malle qui contiendrait des renseignements sur son mode d’utilisation.

5 - Un naufrage dans un contexte de guerre serait à l’origine de la perte du cruchon. D’autres objets ont pu couler avec lui, en particulier une malle qui contiendrait des renseignements sur son mode d’utilisation.

6 - Après plusieurs siècles sous l’eau, l’objet ensablé dans la rade de Villefranche-sur-Mer, par 7 mètres de profondeur, attire l’œil expert d’Eric Dulière, président fondateur du club d’archéologie subaquatique Anao, l’aventure sous-marine.
6 - Après plusieurs siècles sous l’eau, l’objet ensablé dans la rade de Villefranche-sur-Mer, par 7 mètres de profondeur, attire l’œil expert d’Eric Dulière, président fondateur du club d’archéologie subaquatique Anao, l’aventure sous-marine.
6 - Après plusieurs siècles sous l’eau, l’objet ensablé dans la rade de Villefranche-sur-Mer, par 7 mètres de profondeur, attire l’œil expert d’Eric Dulière, président fondateur du club d’archéologie subaquatique Anao, l’aventure sous-marine.

6 - Après plusieurs siècles sous l’eau, l’objet ensablé dans la rade de Villefranche-sur-Mer, par 7 mètres de profondeur, attire l’œil expert d’Eric Dulière, président fondateur du club d’archéologie subaquatique Anao, l’aventure sous-marine.

7 - L’objet est étudié et inventorié par l’archéologue de l’équipe pour être conservé dans la collection d’Anao. Cette dernière comprend des dizaines de milliers d’artéfacts recueillis au cours des vingt dernières années.
7 - L’objet est étudié et inventorié par l’archéologue de l’équipe pour être conservé dans la collection d’Anao. Cette dernière comprend des dizaines de milliers d’artéfacts recueillis au cours des vingt dernières années.

7 - L’objet est étudié et inventorié par l’archéologue de l’équipe pour être conservé dans la collection d’Anao. Cette dernière comprend des dizaines de milliers d’artéfacts recueillis au cours des vingt dernières années.

8 - Le cruchon est exposé en bonne place dans la vitrine de l’exposition « Trésors d’épaves » dédiée à la poterie ligure. Sans publicité particulière, il attire l’œil et sa photo figure plusieurs fois dans la presse.

8 - Le cruchon est exposé en bonne place dans la vitrine de l’exposition « Trésors d’épaves » dédiée à la poterie ligure. Sans publicité particulière, il attire l’œil et sa photo figure plusieurs fois dans la presse.